CONTRIBUTION
03 juin 2022

[Vidéo] Inclure la résilience dans toute politique de transformation de la rue (Mairie de Marseille & France Ville Durable)

La résilience est une notion clé à intégrer dans tout projet de transformation du tissu urbain. Le concept désigne la capacité d’une ville à s’adapter pour mieux résister aux aléas qui l’affectent, au premier rang desquels les effets du changement climatique.


Pour cette première interview vidéo de la série La Rue Commune, Perrine Prigent, Conseillère municipale déléguée à la valorisation du patrimoine, à l’amélioration des espaces publics et à la place de l'eau dans la ville à Marseille & Sébastien Maire, Délégué général France Ville Durable ont pu s’exprimer sur ce que leur inspire la notion de résilience appliquée aux politiques urbaines.

Des politiques publiques au service des espaces publics

La ville est un échelon privilégié d'intervention locale sur l'aménagement. Or, il s'agit aussi d'un objet qui se transforme très lentement.C'est pourquoi les collectivités doivent intervenir pragmatiquement et localement dès aujourd'hui sur le processus d'adaptation, quitte à mener des projets de requalification sur un temps long, à l'instar de la transformation de la place de la Providence initiée par la ville de Marseille. La ville résiliente de demain aura le visage des actions que l’on prend dès aujourd’hui. C'est précisément de ce constat qu'est né FranceVille Durable, une association des acteurs professionnels publics et privés de la ville durable et résiliente.

« La rue est le support du lien social, qui est le premier critère de résilience d'un territoire. »

 Sébastien Maire

Agir aujourd'hui pour assurer de la ville résiliente et post-carbone de demain

Malgré une trajectoire de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre amorcée, les impacts du changement climatique, vont eux, s’intensifier. Mobilités, végétalisation, ICU, imperméabilisation des sols... Selon les spécificités et priorités des territoires et métropoles, il convient d’apposer un diagnostic de résilience qui soit adaptés aux défis climatiques actuels et futur. A ce titre, la cité méditerranéenne de Marseille, à la fois littorale et dotée d’un climat chaud et sec est un véritable laboratoire pour les politiques de résilience urbaines. Les températures au sol y atteignent déjà les 60°C lors des épisodes de canicules comme l’explique Perrine Prigent.

Prolonger la résilience de l'architecture existante

D'ici 2050, 80% du bâti qui devra encaisser de canicules à plus de 50°est déjà là, comme l'affirme Sébastien Maire. L’adaptation étant un processus de transition lent, c'est pourquoi il convient d'avoir recours dès maintenant à un urbanisme transitoire qui s'attache à adapter l’existant plutôt qu'à construire du neuf. C'est en prenant appui sur le bâti ancien notamment, qu'il est possible de penser une architecture climato-compatible. A titre d'exemple, on savait climatiser de manière naturelle une pièce en 1300 avant J-C. Il faut désormais sortir de la conception de la ville durable qui se base sur des constructions neuves sur des terrains imperméabilisés, et penser davantage une ville qui soit à la fois sobre, résiliente, inclusive et créative.

« Pour comprendre la rue que l’on veut construire demain, il faut revenir à la rue d’hier. »

Perrine Prigent

Cet article a été écrit par les étudiants d’Audencia en Mastère spécialisé Marketing, design et création pour La Rue Commune.

camille.sizaire@audencia.com
domitille.auriat@audencia.com
participez à notre consultation citoyenne
Je découvre

Suivez toute l’actualité de la Rue Commune avec notre newsletter

Inscrivez vous à notre Newsletter